7 décembre 2014

Impression retenue

Classé dans : Au retour — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 00:40

Je pose 1, je retiens 2.

Le souvenir encombre, la réminiscence déblaye.

Et l’image prend de la vitesse.

Partiellement détruite
Album : Partiellement détruite

3 images
Voir l'album

5 décembre 2014

Psychogéographie du retour…

Classé dans : Au retour — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:42

« informe chemin de la non-mémoire » et/ou « apprentissage de la liberté conditionné » et/ou « autour de leurs gestes nuls, de leurs dialogues informes, une réalité écrasante » …

Psychogéographie
Album : Psychogéographie

1 image
Voir l'album

26 novembre 2014

Premier symptôme

Classé dans : Au retour — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 09:48
Accostage
Album : Accostage

1 image
Voir l'album

Si accostage = expiration et désaccostage = inspiration, que se passe-t’il quand la seconde manoeuvre n’a pas lieu?

On cherche la houle pour reprendre de l’air…

Au coeur du Platon – 25/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 09:37

L’échauffement des particules humaines mises en vibration dans la coursive subaquatique dégage une énergie qui contrebalance la perte calorifique d’une troublante absence de prise de position.

 

Jeux de persistence rétinienne – 24/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 09:24

La règle du jeu est simple: faites de l’oeil au soleil lorsqu’il se couche.

• •

••

••

 

• •

••

••

 

 

Chercher ses mots pour dire… – 23/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 09:15

L’Europe offre des places de stationnement dans lesquelles on apprend à se garer sans heurter les pare-chocs… Libre à chacun de désapprendre!

23 novembre 2014

Welcome home !!! – 22/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 10:24

Les couleurs se sont évaporées en même temps que les degrés, le soleil a passé la journée à essayer de se lever et le brouillard m’a mis en non-appétit de rentrer…

 

Marcher à reculons – 21/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 10:24

Cartographier l’hétérotopie provoque des mouvements inattendus. Traduire plastiquement l’entre-deux c’est effectivement essayer de situer dans un temps entre présence et absence, un espace flottant qui n’existe qu’au seuil de la fiction et de la réalité, qu’à l’interstice de la rive, entre terre et mer. Pas encore arrivé ou pas tout à fait parti.

Ouvrir l’espace temps du Juif Errant fait peur…

Quand pratique et théorie se rencontrent – 20/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 10:23

« A seaman is existing somewhere between the death and the life »

Nikolas, chef ingénieur Platon

Conséquences de prise d’amplitude – 19/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 10:22

Monter les escaliers en rejoignant les deux côtés opposés par la diagonale

Faire la girouette sous la couette

Monter et descendre une côte de 20% sans avertissement préalable

Et fabriquer une machine à enregistrer le mouvement de la houle.

 

Langage de l’espace ou l’espace du langage – 18/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 10:22

┗┛ langage ┗┛

Pour parler de l’espace en écoutant le vide, en regardant l’interstice, en narrant le silence.

17 novembre 2014

Tu touche avec les yeux…

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 19:56

Passer d’un continent à l’autre en approximativement 240heures, procure la même sensation que se placer devant un globe terrestre, le mettre en orbite et placer son doigt sur la terre qui se présente à vous quand il s’arrête de tourner.

C’est la terre qui vient à vous.

C’est alors que la carte se replie sur elle-même, se condense en une sphère. Par un illusoire changement d’échelle, on a la sensation de pourvoir la prendre dans ses bras, d’être capable d’en comprendre l’étendue.

Mais on la voit et on ne la touche pas.

Illusion d’optique – 16/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 19:55

Chercher à poser la main sur le front d’une dépression provoque une déformation ondulatoire de la ligne d’horizon qui ouvre la vision au mirage. « Terre en vue »

Iterare ou errare – 15/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 19:55

Regarder un ciel étoilé par temps couvert permet de faire l’apprentissage de sa façon de voyager.

1-    Soit on cherche à relier les points et à cartographier le ciel pour retrouver une localisation.

2-    Soit on plonge dans les trous noirs pour ouvrir les portes d’un monde parallèle celui de l’errance.

Pile ou face – 14/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 19:53

Le levé et le couché sont deux occasions de regarder droit dans le soleil et de le voir danser le oulaoup avec sa part d’ombre.

-6+6 – 13/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 19:52

Remonter le temps pour ensuite entreprendre une course contre le référentiel UTC place l’épisode intermédiaire dans une hétérochronie.

 

 

Déconnection – 12/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 19:51

La traversée est une incursion dans un réseau physique qui replace le corps dans un ensemble dit communautaire et qui compense toutes pertes de connections avec la terre.

Trop plein – 11/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:29

Incliner une carte marine de 90°C fait glisser les noms des villes vers la côte jusqu’à les voir sombrer en haute-mer. Ce mouvement de pivot serait une prémonition de la montée des eaux.

A son insu – 10/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:29

La ligne d’horizon dessinée par l’homme fasciné par la prise de hauteur sur le monde dessine les contours d’un paragraphe non justifié.

Traduisant ses impulsions babéliennes, elle est sismographe de l’homme bâtisseur.

 

 

54 – 9/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:28

Un nombre plus approprié aux fins de marché dont l’ivresse favorise les bifurcations.

56 – 8/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:27

Un nombre pour marquer des arrêts dans le quotidien jusqu’à la rencontre de bord de route.

Relativité – 7/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:27

Déplacer un tas de sable d’un point A à un point A+1 brassée est-il une raison nécessaire et suffisante pour mettre un homme en mouvement ?

Peut-être si on considère que ce léger déplacement peut influer sur le centre de gravité de la Terre qui voit sa vitesse de rotation modifiée. Cette légère accélération pourrait entraîner un déplacement des individus dans le sens inverse de la rotation créant un effet de vase communiquant.

Serait-on apponté à une terre qui a le roulis ?

Lire entre les lignes ou prisonnière d’une vitesse – 6/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:26

Allure ralentie / Imbriquer le futur au présent / L’ennui n’est pas chronophage / Bloquer les aiguilles par magnétisme / Le corps est en retard / Laisser filer le temps / Le roulis est un puissant somnifère / Entre-temps a changé.

Potentiel vide – 5/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:25

Infertile attente prolongée pour libre non-circulation.

Tentative de désertion – 04/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:23

La sensation d’enfermement serait elle proportionnelle à la taille des interstices ouvrant vers les lignes de fuite?

Si oui, un 90° peut parfois suffire au regard pour assouvir son envie d’évasion en transformant le format portrait en format paysage.

3 novembre 2014

Page vierge devant horizon saturé – 3/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:03

Les idées filent droit devant, se heurtent aux plans verticaux successifs, se frayent un passage entre deux tours recouvertes d’une mousseline dorée, et vont mourir là où toutes les couleurs sont grises. Et dans cet exercice de slalom, à plus de 15mètres du sol, la hauteur gomme la parallaxe et le corps flottant devient l’exacte perpendiculaire du paysage urbain.

Funambule – 2/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:02

Poser le pied sur l’équateur est comme le premier pas sur une slackline. La tension de la ligne vous fait sentir comme sur un trampoline.  Pour passer de l’autre côté et faire volte-face au changement de polarité, faire preuve de flexibilité.

Expérimenter l’espace strié et l’espace ouvert – 1/11

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:01

Il y a les lignes imaginaires que l’homme a créé pour quadriller l’espace. Elles sont rectilignes, perpendiculaires, et forment un maillage un peu trop étriqué.

Et puis il y a les lignes que nous offre l’expérience, celles qui traversent l’espace vécu en zigzagant. Elles ne suivent aucun référentiel.

Quand l’océan change de couleur sans raisons apparentes, une nouvelle couture se dessine au point de croix.

En marche – 31/10

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:01

Quand la température du corps passe de 37° à 39°,  la traversée s’expérimente sous forme d’escalier.

Vague à l’âme – 30/10

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:00

Mettre de l’ordre dans ses idées est un exercice qui supporte mal la houle.

Translations – 29/10

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:00

Soient deux individus définis par leurs coordonnées géographiques x|y|z et x’|y’|z’.

Plusieurs combinaisons de mise en contact existent.

x|y|z peut être:

-     physiquement passif : il attend que x’|y’|z’ s’approche et conserve sa position.

-     physiquement actif : il réduit l’écart [x|y|z - x’|y’|z’] et transforme le lieu en espace.

-     virtuellement passif : il ouvre une page sous un alias x|y|z et attend le visiteur.

-     virtuellement actif : il visite la page de l’alias x’|y’|z’ et visite un nouvel espace contenu dans un 16/9éme.

Quatrième dimension – 29/10

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 14:59

Quand rien ne stabilise le corps dans l’espace, il est en transit émotionnel.

Quand le rythme de la houle est le seul repère qu’il peut s’approprier, il fait alors l’expérience de l’équilibre temporel.

Mettre un pied sur l’eau – 28/10

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 14:58

La terre s’éloigne.

Pourquoi la nomme t’on continent ? Vue d’ici, elle est île.

Subtil retournement de point de vue par changement d’échelle.

La terre ne serait qu’un ensemble d’îlots où le surmonde s’amasse, et l’océan constituerait l’espace libre et le temps vierge.

Phénomène d’aspiration – 27/10

Classé dans : 42 jours en mer — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 14:57

L’énergie à déployer pour s’arracher d’une terre peut parfois s’apparenter à celle requise pour décoller une ventouse. Il peut être nécessaire de s’y reprendre à plusieurs fois quand elle glisse des doigts.

27 octobre 2014

Message subliminal???

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 10:49

message subliminal

Le temps m’est conté – 26/10

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 10:32

Compte-à-rebours enclenché pour s’éveiller aux dernières morales de Trinbago

Trinbago
Album : Trinbago

1 image
Voir l'album

Tant de latence – 25/10

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 10:31
Tant de latence
Album : Tant de latence

1 image
Voir l'album

105km = 7 heures

0km = 4 heures

105km = 8 heures

Tenter de traverser l’espace permet de comprendre le point de basculement qui transforme l’attente en latence. Il s’agit de faire l’expérience « du temps qui permet de regarder le temps ».

Bruit de fond – 24/10

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 10:31
POS-GR
Album : POS-GR

7 images
Voir l'album

 

 

Diwali en demi-teinte – 23/10

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 09:34
Fête de la lumière
Album : Fête de la lumière

12 images
Voir l'album

Diwali célèbre la victoire de la lumière sur l’obscurité, la connaissance sur l’ignorance, le bien sur le mal, l’espoir sur le désespoir…

Mais vu de l’extérieur, il s’agit de la victoire du tourisme formaté version Disneyland sur la magie sensible de la lumière  d’un De La Tour…

23 octobre 2014

L’écouter …

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 17:05

un tracé = une vague = un courant = une hauteur de houle = une marée = une ondée = un souffle = un temps

un dessin = un jour = une attente = un partage = un regard

Lécouter...
Album : L'écouter...

3 images
Voir l'album

Regarder la mer exerce l’oeil, il a su lire entre les lignes.

 

Compositeur minimaliste – 21/10

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 16:43
Remaillage
Album : Remaillage

5 images
Voir l'album

1 noeud = 1 mesure

2 noeuds = 1 changement d’appuis

4 noeuds = 1 pulsation

8 noeuds = 1 brassée

16 noeuds = 1 phrase

Se synchronisant avec le tempo « largo », le corps métronome joue une mélodie répétitive et uniforme où seule l’intensité du geste créée une modulation crescendo.

 

 

21 octobre 2014

Précipitée précipitation

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 11:47

Sur une distance inférieure à 50mètres, à une température extérieure de 30°C et un taux d’humidité de 95%, soit t1 le temps de séchage de la peinture et t2 la durée de l’averse tropicale

 

Première couche : t1<<t2

Temporiser ou tenter d’accélérer le rythme pour gagner des secondes de répits…

Deuxième couche : t1<t2

L’averse gagne du terrain et assombrit la lueur d’espoir de finir à temps…

Troisième couche : t1>t2

L’averse marque la surface peinte d’une multitude de tâches de formes révélatrices de la rapidité de l’impact, mémoire de ce sprint remporté très largement par le temps atmosphérique.

 

20 octobre 2014

Straight ahead

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 02:38
En route pour AY
Album : En route pour AY

2 images
Voir l'album

to prepare the One-night action at Alice Yard

 

En cas de dépendance physique – 18/10

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 02:33

Utiliser la mémoire gustative et olfactive comme remède contre la nostalgie et faire l’expérience d’une propulsion quasi-immédiate dans l’espace désiré, c’est trouver un palliatif pour la période de sevrage…

18 octobre 2014

J-5 – 17/10

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 16:11
J-5
Album : J-5

2 images
Voir l'album

- 2 computers

- 2 projectors

- 2 bases

- extension leads

- thread nylon

- speakers system

- spots lights

- black painting or tissue

- white painting

- brush

- screw and others equipment

- white pine length : 2 de 1″x3″x16’0″ ou 3 de 1″x3″x12’0″

pour traduire l’expérience dans l’espace.

 

Vases communicants – 16/10

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:57
Vases communicants
Album : Vases communicants

2 images
Voir l'album

Quand 2 individus interagissent dans un espace contigu, la perméabilité créé un jeu de vases communicants. Il suffit de rompre cet équilibre pour ressentir un vide qui laisse supposer le débordement de l’autre contenant.

 

 

Digression rasta – 15/10

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:02
Leçon de vie
Album : Leçon de vie

1 image
Voir l'album

« Pour identifier l’ouverture d’esprit des individus, il suffit d’être attentifs à leur manière de traverser la route.

Les œillères contraignant le champ de vision, certains sont obligés d’effectuer un quart de tour complet avec leur buste dans un sens puis dans l’autre. »

Flex way – 14/10

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 14:59
Way of diversion
Album : Way of diversion

1 image
Voir l'album

La liberté peut se mesurer à la flexibilité d’une route.

Embouteillages matinaux. La 2 x 1voie se transforme spontanément en 1 x 2 voies…

Ceux qui prendront la route à contre-sens auront à improviser un chemin en marge de la main-road.

13 octobre 2014

Entre 0 et 1

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 15:43

L’expression de sa pensée est une traversée où le système binaire trouve difficilement sa place. La modulation intervient dans le même espace que celui du cheminement. Créer reviendrait à organiser les octets pour sculpter un volume dans lequel la pensée cherche un passage entre 0 et 1, intervalle du « work in progress ».

Processus créatif
Album : Processus créatif

1 image
Voir l'album

 

12 octobre 2014

1 inch = 2,54 cm

Classé dans : 42 jours sur terre — latraverseekeeptrinidadbeautiful @ 02:45

Passer du cm à l’inch, c’est peut-être trouver la clé de compréhension de l’expansion de l’espace…

La seconde, quant à elle, est universelle. Grand bien lui en fasse!

Cela ne m’empêchera pas de continuer à chercher le coefficient multiplicateur égal à 0,4 qui permettrait de dilater le temps…

 

123

chorale2014 |
Stephanieczgz |
Talysma - Aurélie C |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La charette libre
| Tatooooooo
| Kittysart